Aller au contenu principal

Bienvenue

à la Commission suisse pour la conservation des plantes cultivées (CPC)

Bienvenue

à la Commission suisse pour la conservation des plantes cultivées (CPC)

NEWSLETTER CPC

Automne 2022

Chers membres et personnes intéressées,

Lorsque vous cliquerez sur un article de cette newsletter qui vous intéresse, vous serez probablement surpris d’atterrir sur une page internet très différente de celle que vous connaissiez jusqu’à présent. Vous serez ainsi les premiers à visiter notre site internet modernisé. Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir à le découvrir.  

Nous sommes ravis de vous remettre le programme de notre congrès « Saveur der variétés traditionnelles », en pleine préparation.

L’actualité comporte également des nouvelles de nos membres. Découvrez les activités de Varietas, notre plus jeune membre, autour de la sélection des pommes de terre et des tomates.

La prochaine échéance pour les preneurs de projets PAN fait aussi partie des informations importantes que nous vous transmettons, avec la remise des décomptes provisoires jusqu’à fin octobre.

Tout le mois d’octobre est dédié à notre sujet de prédilection, l’agroécologie, grâce aux Journées de l’agroécologie par Agroecology works ! Il est encore temps de participer à des évènements.

Nous vous proposons pour finir de jeter un oeil attentif à la diversité des citrouilles et de suivre quelques actualités en provenance de l’UE.

Nous vous souhaitons à une bonne lecture.

Avec nos meilleures salutations

Le secrétariat de la CPC

Du côté de la CPC

Congrès RPGAA “Saveur des variétés traditionnelles” le 17 novembre

Dans notre précédente newsletter, nous vous avons informé sur la date, le lieu et le thème du congrès de cette année: il aura lieu le 17 novembre à l’Inforama Rütti de Zollikofen et s’intéressera aux variétés anciennes d’un point de vue culinaire.

Aujourd’hui, nous avons le grand plaisir de vous communiquer le programme de la journée qui vous propose des présentations suivies d’une dégustation spéciale et d’une partie interactive sous forme d’ateliers.

Mais, sans plus tarder découvrez le programme ici et rendez-vous sur la page dédiée pour plus d’informations et pour s’inscrire (dès fin octobre).

 

Haut de page

La préservation des coutumes et des techniques culturales

Depuis le printemps 2021, la CPC travaille sur la partie francophone de la plateforme Fundus Agri-Cultura Alpina, visant à recenser les savoirs traditionnels agricoles dans l’arc alpin. Après une année et demi de travail, les résultats sont les suivants :

  • Publication d’articles sur plus d’une centaine de 76 variétés fruitières, réparties entre pommes, poires, cerises, prunes et châtaignes

  • Publication d’articles sur une trentaine de races d’animaux d’élevage présentes en Suisse romande et en France

  • Traduction française d’une cinquantaine de textes généraux en allemand

  • Mise en ligne de textes sur douze cépages viticoles romands

  • Une centaine de textes sur des races animales, des variétés végétales de grandes cultures et maraîchères, ainsi que des plantes fourragères sont en cours de préparation

Au total, ce sont déjà 161 articles qui ont été mis en ligne et/ou traduits, avec un objectif minimal de 360 articles d’ici fin 2023. Etant donné l’état d’avancement sur les thématiques des plantes cultivées et des races animales, l’accent est mis maintenant sur les savoirs traditionnels. Dans cette catégorie sont inclues toutes les techniques permettant de produire, transformer ou conserver des produits, ainsi que les traditions rurales.

Une table ronde sur les techniques culturales, les savoirs liés à la transformation des aliments et les traditions agricoles est organisée le 2 décembre 2022 à Lausanne ou Genève. Le lieu est encore à confirmer. Des intervenants issus des domaines aussi divers que la boulangerie, la meunerie, la gestion des paysages, le transport muletier, ou l’arboriculture sont invités.

Toute personne intéressée à venir partager ses connaissances sur l’agriculture traditionnelle dans l’arc alpin est la bienvenue.

Merci de vous inscrire ici

 

 

Haut de page

Préservation du houblon et nouvelle houblonnière à Conthey

Le houblon (Humulus lupulus L.) est une liane herbacée de la famille des cannabacées utilisée depuis des siècles pour l’aromatisation et la conservation de la bière. Les brasseurs utilisent les fleurs séchées des plantes femelles (cônes) qui accumulent de la lupuline, une résine composée de molécules amères et aromatiques. Mais, la production suisse est modeste : les 6 producteurs principaux ne couvrent qu’environ 10% des besoins nationaux. Cependant, celle-ci est appelée à se développer dans les années à venir en lien avec la création récente de centaines de nouvelles brasseries et de leur volonté de se fournir localement en malt et en houblon. A l’état naturel, la Suisse abrite de nombreux écotypes de houblon recensés dans toutes ses majeures régions biogéographiques.

Le projet houblon (06-PAN-P75) mené par la CPC en collaboration avec Agroscope depuis 2021 et soutenu par le PAN-RPGAA, a pour but d'inventorier et de caractériser ces houblons suisses afin de préserver cette diversité et de permettre leur mise en valeur par les brasseurs suisses et étrangers.

Pour ce faire, 70 accessions ont été récoltées sur 70 sites indépendants dans 19 cantons suisses, puis ont été plantées en mai 2022 dans l’houblonnière construite sur le site d’Agroscope à Conthey. 15 variétés commerciales ont été intégrées afin de faire des comparaisons de données.

A l’état naturel, la Suisse abrite de nombreux écotypes de houblon recensés dans toutes ses majeures régions biogéographiques (1). Il est probable que ces génotypes aient différentes origines génétiques, certains étant issus de plantes cultivées, d’autres d’origines sauvages ou d’une combinaison hybride des deux. Ces populations suisses représentent un pool génétique inexploité et très intéressant pour la création future d’une collection, sachant que la diversité phytochimique et gustative est très grande dans les populations de houblon européen (2). Adaptés aux conditions pédoclimatiques suisses, ces génotypes sont aussi une source de traits de résistance aux ravageurs et maladies impactant négativement la production de houblon suisse.

 

Comme le relate un reportage récent de la rts, le houblon est appelé à être de plus en plus planté en Suisse et parfois en remplacement de la vigne.

Plus d’information :

 

 

Haut de page

Du coté des membres CPC

La sélection de tomates et de pommes de terre colorées et résistantes aux maladies chez Varietas

C’est à Weiach, petit village du canton de Zürich situé à la frontière de l’Argovie et de l’Allemagne que Stefan Griesser a établi l’entreprise Varietas. Varietas est une sorte de petit laboratoire bouillonnant d’idées innovatrices en plein champs et sous serres. Son but principal est de sélectionner des variétés de tomates et de patates productives et résistantes aux maladies. Les gènes résistants, principalement au Phytophthora, sont sélectionnés à partir d’un pool de gènes de pommes de terre sauvages, , qui sont croisés avec plusieurs centaines de variétés anciennes, dont des variétés spéciales de ProSpecieRara.

Connaissez-vous le concept de sélection « à la carte » ? Adapter des variétés selon les besoins et souhaits de la clientèle, et qui pourront ensuite être commercialisées comme variétés de ferme, c’est une spécialité que propose Varietas pour les pommes de terre. La nouvelle variété devient ainsi une exclusivité de l’agriculteur qui l’a commandée et il peut choisir le nom qu’elle porte. Le programme se veut être orienté vers les agriculteurs, dans l’esprit de la sélection participative. Il permet également d’accroître la diversité variétale de la pomme de terre.
 

Du côté des tomates, la sélection se joue surtout en faveur de variétés à peau noire-aubergine, une spécialité de Stefan Griesser. La carte du « sur-mesure » se joue aussi avec la couleur de la chaire, qui peut être de blanche à brune, de jaune à rouge en passant par  le vert. Certains essais parviennent à rendre visible simultanément la couleur noire et la zébrure de la peau.

Varietas collabore aussi avec ProSpecieRara dans le cadre d’un projet soutenu par le PAN. Il s’agit d’un projet de sélection de conservation, des patates, dans lequel des croisements de résistances aux maladies sont réalisés avec des variétés anciennes.

Un des effets du travail de sélection est la production de nombre de tomates et de patates. Et avec elle se pose la problématique du gaspillage alimentaire, étant donné que la quantité est trop importante pour une utilisation uniquement privée. Des débouchés ont été trouvés où les variétés anciennes sont utilisées dans divers évènements, dont le marché annuel de ProSpecieRara à Zofingen.

D’autres projets sont réalisés à côté comme la sélection des Dahlia, dont on mange les tubercules et les fleurs, qui prodiguent en outre une nourriture abondante pour les pollinisateurs. Cette plante vivace à floraison abondante peut être utilisée dans l’alimentation humaine comme remplacement du topinambour pour les personnes qui le supporte mal (à cause de l’inuline). Un autre projet, la sélection de chaleur des patates teste des variétés en appliquant un stress de température allant jusqu’à 35⁰ Celsius. Un projet qui se veut répondre aux effets du réchauffement climatique sur la production dans un avenir proche.

Plus d’information :

Varietas : http://varietas.ch/

 

 

Haut de page

National

Information aux preneurs de projets PAN : délai au 31 octobre 2022

Si vous n’avez pas encore demandé la totalité des moyens financiers pour l'année en cours veuillez le faire avant le 31 octobre. Dès lors, plusieurs cas de figure :

  1. Vous avez déjà fait une demande de versement à hauteur de 60% pour l’année 2022: il vous reste à faire une demande pour les 40% restant.

  2. Aucune demande de versement n'a encore été réalisée pour 2022: il vous suffit de faire une facture pour le montant total pour l'année 2022.

  3. Vous avez effectué moins de travail que prévu et vous êtes sûr que ces dépenses ne se reproduiront pas les années suivantes : vous pouvez présenter une facture pour le montant réduit.

Pour les projets P et S, un décompte annuel provisoire doit être envoyé à genres@blw.admin.ch  avant la facturation. Les formulaires sont disponibles sur le site internet de l'OFAG.

La facture doit être établie sous forme de facture électronique ou envoyée en format PDF par e-mail à PDF-Rechnung@efv.admin.ch .

N'oubliez pas d'inclure le numéro de projet (06-PAN-xxx ou RPGAA-NN-xxxx) et le numéro de contrat (numéro à 9 chiffres) sur chaque facture. En cas de facture incomplète ou incorrecte, la facturation électronique sera rejetée.

Facturation électronique:

eBillAccountID Postfinance                           41100000125631242

Swisscom Contextrade ID                              41301000000178076

Adresse pour la facture PDF par email         PDF-Rechnung@efv.admin.ch

 

Plus d'informations:

Haut de page

Actualités sur le passeport phytosanitaire

Informez-vous sur les dernières communications  du Service phytosanitaire fédéral concernant le nouveau passeport phytosanitaire entré en vigueur le 1er janvier 2020.

L’actualité comprend notamment :

  • l’ajustement de la liste des végétaux à haut risque qui requièrent un code de traçabilité dans le passeport pyhtosanitaire,
  • des modalités importantes pour les entreprises qui produisent et mettent en circulation du matériel de multiplication de la vigne ou d’arbres fruitiers
  • et une mise à jour de la liste de plantes pouvant obtenir une dérogation au passeport phytosanitaire en vue de préserver les ressources phytogénétiques menacées, même si elles ne concernant pas dirctement l’agriculture ou l’alimentation, comme les plantes ornementales.

Plus d'informations: Site internet de l'OFAG sur le passeport phytosanitaire

 

Haut de page

Journées de l'agroécologie

Lors des Journées de l'agroécologie en octobre 2022, des connaissances sur l'agroécologie seront transmises lors de plus de 75 manifestations individuelles dans toutes les régions linguistiques et presque tous les cantons de Suisse. Cette série de manifestations a été initiée par "Agroecology Works !", une association composée de 24 membres issus du monde universitaire, d'instituts de recherche, de mouvements sociaux, de producteurs et d'ONG.

L'objectif est de mieux faire connaître l'agroécologie en Suisse et en particulier dans le contexte politique. Dans le cadre de l'orientation de la future politique agricole et alimentaire, il sera ainsi possible d'aboutir à long terme à un système alimentaire plus durable en intégrant l'agroécologie.  Les Journées de l'agroécologie ont été organisées pour la première fois en 2021 et ont connu un grand succès. Cette année, il y a deux fois plus d'événements que l'année dernière.

Pour plus d'informations : Événements | Agroecology Works!
 

Haut de page

International

Brochure RightSeeds : Sélection biologique

En collaboration avec des partenaires de terrain, le groupe de recherche RightSeeds a étudié comment les droits sur les semences et les variétés basés sur les biens communs peuvent contribuer à un changement socio-écologique de la production végétale. Le GZPK (Getreidezüchtung Peter Kunz) a également participé à l'élaboration de la brochure en langue allemande "Biologische Pflanzenzüchtung".

La brochure explique des principes et différentes méthodes de sélection biologique. De plus, la contribution de la sélection végétale biologique aux questions et défis sociétaux importants tels que l'adaptation au climat, la perte de biodiversité, la souveraineté alimentaire et l'économie orientée vers le bien commun est discutée et des possibilités concrètes de soutien sont présentées.

Brochure : RightSeeds

Haut de page

Recherche sur les liens entre la biodiversité et la santé humaine

Le ministère fédéral allemand de l'éducation et de la recherche a publié en août 2022 une nouvelle directive qui fait partie de l'initiative de recherche sur la conservation de la biodiversité et qui vise à explorer les nombreux liens entre la biodiversité et la santé humaine. L'un des thèmes explicitement mentionnés concerne l'agrobiobiversité, où les différentes compositions nutritives des diverses variétés et espèces de plantes cultivées jouent par exemple un rôle. Mais les phénomènes sociaux et sociétaux qui jouent un rôle dans l'utilisation des denrées alimentaires doivent également être étudiés de plus près.

Les approches transdisciplinaires entre les universités, les instituts de recherche, les partenaires de terrain tels que les cliniques, les entreprises commerciales et les organisations sociales telles que les associations et les fédérations seront particulièrement encouragées. Dans une première phase, l'accent sera mis sur la conception et la composition des associations. L'étude des relations de cause à effet entre la biodiversité et la santé sera ensuite réalisée dans la phase 2.

Plus d'informations : Bekanntmachung - Bundesministerium für Bildung und Forschung

Haut de page

Plein feux sur la diversité des courges

L'automne est la saison des courges. Sans ce légume orange et les courges décoratives multicolores, l'automne ne serait pas aussi beau. Mais les citrouilles peuvent se targuer d'une grande diversité et ne sont de loin pas toujours oranges. Les variétés traditionnelles en particulier enthousiasment par leurs couleurs et leurs formes les plus diverses.

Le Galeux d'Eysines, originaire de France, fait partie des citrouilles géantes et se distingue nettement visuellement des citrouilles connues de tous. Sa peau de couleur saumon est recouverte d'une couche de liège au fur et à mesure qu'elle mûrit. C'est pourquoi cette courge est également connue sous le nom de courge cacahuète, car son aspect extérieur ressemble de loin à la peau d'une cacahuète. Mais elle est également unique en termes de goût, son arôme est doux et rappelle les carottes et les artichauts cuits.

Le Canada Crookneck est l'une des plus anciennes variétés de courges. Elle est fortement courbée et a un goût fruité. Son grand avantage est sa durée de maturation relativement courte de 110 jours.

Le Blue Hokkaido, une variété japonaise, peut se targuer d’avoir d'un goût de noisette et de nombreuses vitamines et minéraux.

 

La courge blanche OVNI, également connue sous le nom de patisson, produit sans cesse de nouveaux fruits, comme les courgettes. Elle a la forme d'un disque (d'où son nom) et est récoltée lorsqu'elle est encore jeune et que sa peau est encore tendre. Il est originaire d'Amérique.

La Marina Di Chioggia italienne, en revanche, produit des fruits qui peuvent peser jusqu'à six kilos. Elle se distingue par sa peau cartilagineuse vert foncé.

 

Parmi les anciennes variétés de courgettes, il existe également des représentants dont la parenté avec la courge est évidente.

La variété italienne Tondo Di Piacenza, par exemple, développe des fruits de la taille d'une balle de tennis, presque noirs. La ronde de Nice, une variété rare du sud de la France à la chair particulièrement tendre, est une délicatesse. Une variété de courgette tolérante à la sécheresse est originaire d'Argentine et s'appelle Zapalitto. Ses fruits sont également ronds et vert foncé.

Toutes ces variétés traditionnelles se prêtent parfaitement à la transformation en cuisine et peuvent être utilisées pour de nombreux plats. Grâce à leurs couleurs et formes particulières, elles apportent un changement bienvenu sur la table.

 

Haut de page

La communauté Peliti en Grèce

La communauté Pelitit en Grèce œuvre depuis 1995 à la protection de la biodiversité agricole en collectant, cultivant et diffusant des semences de variétés traditionnelles et en sensibilisant le public à cette question en Grèce et, si possible, au-delà. La community a été fondée par Panagiotis Saitanoudis et compte désormais de nombreux adeptes.

Le partage et la collaboration sont les fondements de la philosophie de Peliti, qui s'attache à créer un sens commun et une solidarité au sein de la communité par la redécouverte des connaissances sur la biodiversité locale et la diffusion à but non lucratif des ressources phytogénétiques.

L'organisation organise de nombreuses manifestations sur le thème des variétés locales. Le point culminant est le "Peliti Seeds Festival", qui a lieu chaque année le samedi après Pâques. Il s'agit de transmettre des connaissances pratiques sur la culture de la terre, la conservation des semences, la préparation et la conservation des aliments et l'autosuffisance. Un programme-cadre varié complète l'événement.

Sur le site web de la communauté Peliti, on pourra notamment découvrir des recettes de cuisine grecque, basées sur des variétés locales traditionnelles. Un grand engagement doit ainsi permettre d'enthousiasmer et de sensibiliser la population grecque et mondiale aux variétés traditionnelles.

Plus d'informations : Peliti

 

Haut de page

La communauté Peliti en Grèce s'engage depuis 1995…

Toutes les courges sont rondes et orange ? Loin de…

Dans le cadre de l'initiative de recherche…

VOIR PLUS D'ARTICLES

Organisée annuellement par Agroscope, la journée…

Le sol régule de nombreux cycles naturels, filtre…

Dans une série de séminaires web, l'école de…

VOIR PLUS D'ÉVÉNEMENTS